Projet Age d'Or

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Toute la construction et le plan en prime !

Je crois que quelqu'un dans la salle cherche un modèle Indoor pour cet hiver... Celui-ci me semble parfait. Je vais donc détailler le B5 en 2 versions, légère (indoor, ou pour les malades du gramme en trop) et lourde
(outdoor, ou pour ceux pour qui pensent que le ciment ferait une très bonne colle pour le Dépron...).Tiens, Dépron, le mot est lâché ! Construction 95% Dépron de 3 et 6 mm et 5% de balsa... Ca me change de mes bidules tout en bois, et c'est aussi ma première construction entierement en Dépron...

Allez, hop, c'est parti !



Fuselage

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Version Lourde : Découpe des 2 flancs dans du Dépron de 3 mm, puis collage sur tout le pourtour (sauf assises de l'aile inferieure) de baguettes balsa 4x4. Attention pour les étourdis, il y a un côté gauche et un côté droit.

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Pour l'assise de l'aile, elle se fait en Dépron de 6 mm.

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Version Légère : Pareil (ben là, je peux pas faire plus !) sauf les baguettes 4x4 en balsa qui peuvent être remplacées par des baguettes en Dépron 6x6 ou 3x3 pour les fous furieux.
Ensuite, on change pas de main, mais de Dépron, et on va tailler à la hache les couples dans du Dépron de 6 mm que l'on va ensuite coller sur nos jolis flancs bien symétriques (ça, c'est pour les étourdis qui se
retrouvent avec 2 flancs gauche... :o))

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Ah oui, la construction se fait par 1/2 couples. Après, il faut assembler tout ça puis, une fois les 2 moitiés assemblées, on colle les couples superieurs et les baguettes en balsa 4x4 qui les relient, qui vont servir
plus tard comme épine dorsale pour le coffrage superieur.
Version légère : pareil, sauf comme plus haut, les baguettes remplacées par des baguettes Dépron, plus quelque couples en 6 mm qui peuvent être remplacés par des couples en Dépron de 3 mm, mais attention à la rigidité de l'ensemble quand même !

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Ok, une pinte de Guiness pour se rafraichir (excuse... C'est deja l'hiver depuis 4 mois..) et on continue !
On pince l'arrière du fuselage, en regardant bien qu'il ne se banane pas (comme Dick Rivers) et on en profite pour y coller 2 baguettes 4x4 de renfort qui vont rigidifier l'ensemble bougrement comme dirait mon grand père.
Version Légère : on peut se passer de ces 2 baguettes.Et hop, 2 grammes de gagnés ! ;o)

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Vient ensuite le coffrage de la partie supérieure avant du fuselage. On découpe un rectangle de dépron à peu près de la taille du morceau fini, et pour l'aider à se courber, on trace avec une règle et un stylo en appuyant pas trop fort pour ne pas traverser le dépron des lignes paralleèes dans le sens de la longueur :

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Et ouala, vous avez devant vous une feuille de Dépron molle comme Derick qui ne demande qu'à épouser le contour de vos couples avec amour... Comme Derick aussi.
Ensuite, colle, scotch, troisième main et tout le tralala pour faire tenir tout ça en place

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Dérive et stab

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Bien, maintenant, il est temps de s'attaquer à la dérive et au stab... Le tout n'est pas bien compliqué, et tout est sortie d'une planche de 3 mm.
Pour la dérive, rien de plus simple... Il suffit de découper en suivant les traits sans déborder (comme à la maternelle sauf qu'il n'y a pas de maitresse), puis on fait la même chose pour le stab, sauf que lui, il va recevoir 1 ou 2 renforts sur le bord de fuite de la partie fixe et mobile en balsa 3x3 histoire de le rigidifier un peu. Version légère : Je dis rien, mais y'a encore 2 ou 3 grammes à gagner là... :o)

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Et on colle le tout sur le fuselage en vérifiant bien que tout est droit / symetrique. La dérive est collée avec 2 baguettes balsa 3x3 de chaque côté, histoire d'augmenter la surface de collage. Là encore, des grammes à gagner !

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Ah oui, sur le mien, la dérive est fixe, mais je suis un rebelle, vous pouvez la rendre fonctionnelle.
Ah oui encore.... Mon B5 est piloté en 2 axes ailerons / profondeur, mais en version légère il est tout à fait possible et plus simple de le rendre dérive / profondeur, en agrandissant peut-être un peu le volet mobile car c'est un peu petit quand même.
Fin de la parenthèse.

Ensuite, pour le fuselage, coffrage dessus / dessous en depron de 3 mm, puis découpe à l'aide d'un patron des ouvertures pour les 2 cockpits.
Notez que j'ai rendu le cockpit avant démontable pour pouvoir y inserer la batterie et le recepteur pour y brancher les servo d'ailerons, mais rien d'obligtoire là non plus, vu que je pense plutôt mettre la batterie par le nez... Plus simple avec mes gros doigts !

Et voilà, un beau fuselage tout blanc, le tout en 1 heure, montre et Guiness en main !

Train d'atterrissage

Le mien est en corde à piano 1,5 mm, mais il est possible de le faire encore plus léger : carbone, brochettes en bambou (une idee de Guy)...
Mes roues sont des GWS habillées avec du Dépron pour simuler leur entoilage.

Ailes

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Les ailes sont en Dépron de 3 mm puis nervures en 6 mm. La construction est toute bête et fait appel à la "méthode Jamet".
On commence ? Allez zou, c'est parti !
On commence par l'aile inferieure

On découpe l'aile d'une pièce suivant le plan, puis on trace et découpe les 1/2 nervures qui vont donner du profilé à cette aile dans du dépron de 6 mm. Il est possible de rainurer le premier tiers de l'aile pour aider à
la mise en forme, mais c'est vraiment optionnel. Ensuite, un longeron en tube carbone de 3 mm de diamètre a été mis en place (oui, une fois l'aile finie... J'ai passé le tube au taille-crayon pour avoir une pointe, puis j'ai glisse le tube carbone contre la peau en tournant pour transpercer les nervures... Pourquoi faire compliqué ! Il faut juste veiller à ne pas vriller l'aile, c'est tout. Mais il est possible de mettre des encoches
dans les 1/2 nervures pour y faire passer le tube. Se référer au plan pour ça.
Version légère : Du dépron de 3 mm peut être utilisé pour les nervures à la place du 6 mm et le longeron plus court ou remplacé par une plus faible section.

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Notez que l'emplacement des vraies nervures a été tracé sur les extrados au Bic noir en appuyant un peu. Une fois peint, cela va faire ressortir le stylo, et on aura un "effet nervures" du plus bel effet sur cette construction toute plate.
Pour l'aile supérieure, exactement pareil, sauf que l'on y découpe les ailerons (pour la version ailerons/profondeur). Les ailerons, comme le stab / dérive du reste, sont articulés avec du scotch de bureau.
Le micro servo est collé au centre de l'aile, et on passe une gaine blanche + corde a piano 0.8 pour la commande. Des Z sont côtés guignols, et côté servo, un quick-link fait l'affaire (photo du système plus bas).

Et ouala, c'est fini ! Vraiment très rapide à faire, puisqu'une bonne heure a été necessaire pour en arriver là ! Allez, on regarde vite fait ce que ça donne...

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Pas tres beau non ?
Ok, il est donc temps de mettre ensemble toutes ces pièces histoire d'avoir quelque chose qui ressemble à un avion !

Premier projet abouti :le Bohemia B5
La cabane, par souci de simplicité, sera droite et non pas en V ! Les maquetistes purs et durs peuvent maintenant verser une larme...
Les baguettes pour la cabane sont prises sur des touillettes du boulot :

Elles ne sont pas coupées, mais une marque de réference a été tracée sur la touillette. La référence est la partie supérieure du flanc. On colle le tout sur le flanc. On peut vérifier que tout est ok en mettant le fuselage sur le dos, sur la cabane... tout doit être droit.

Premier projet abouti :le Bohemia B5
On colle ensuite l'aile inférieure, puis on colle la cabane sur les nervures centrales. Attention, l'aile supérieure est avancée par rapport à l'aile inferieure (classique). Se référer au plan pour les valeurs, mais
là, vraiment rien de bien compliqué !

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Ca commence à avoir de la gueule non ?

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Ensuite, on passe aux mâts d'entreplans. Pareil, rien de compliqué !
Toujours se référer au plan pour avoir les bonnes longueur de baguette du premier coup. Les miennes sont des baguettes 5x3 en balsa. Attention de ne pas mettre de vrillage au collage des baguettes. J'ai commencé par les 2 mâts de devant, en contrôlant le vrillage, puis les 2 mâts de derriere, toujours en controlant le vrillage.
Sur mon modele, le dièdre est pratiquement nul, car version à ailerons, mais pour la version légère / 2 axes, du dièdre peut être mis en augmentant la taille des mâts d'entreplan de 1 cm. La partie centrale reste fixe, mais les bouts d'ailes se relevent et forment le dièdre ! Dans ce cas, pas de longeron sur l'aile supérieure, mais un longeron impératif sur l'aile inférieure pour résister à l'effort !
Ben voila, c'est presque bon tout ca ! Il ne reste plus qu'à peindre...

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Et voilà ! C'est presque fini !
Pour en arriver là, à peine 4 heures de boulot. Et de plus, construction à la portée de tous !
Vraiment rien de compliqué !

Maintenant, plus de details sur la mise en place du servo d'ailerons, du moteur, du faux moteur, des roues, etc., etc., bref du modèle fini, prêt à voler !

Juste une précision, au fait : les cotes de la semi-maquette sont 100 % conformes au plan 3 vues de Guy. C'est pour cela que ceux qui désirent construire le B5 en version indoor/2 axes doivent agrandir la dérive un peu, voire même beaucoup car elle n'est pas très grande d'origine.
Bien, on continue !

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Pour commencer une petite vue de la béquille... Une image étant plus facile pour comprendre le montage... Là encore, rien de bien compliqué !
La béquille proprement dite est en Touillette de café recoupée (Ca fait très technique dit comme ca, non ?), le tout collé dans une encoche dans du Dépron de 3 mm à la forme de la queue (du fuselage, du fuselage !), elle-même collée sur le fond du fuselage... Bon, ok, une photo, c'est plus simple.
Pendant qu'on y est, encore quelques photos du montage de la cabane, qui est finalement le point le plus critique de cet avion :

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Notez les traits sur les touillettes qui servent de référence par rapport au plan au niveau du haut du flanc de fuselage.
On peut apercevoir aussi le servo d'aileron et le passage de la gaine blanche pour la commande d'aileron. Plus de détails ici, le montage ayant été expliqué dans la premiere partie. Mais les photos parlent d'elles mêmes :

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Rien de bien compliqué ici, encore une fois.
Encore un détail sur le train d'atterrissage que j'ai oublié de préciser plus haut.
Le train est donc en corde à piano de 1.5 mm, mais non soudé. Le train est mis en forme à l'aide d'un patron en carton avec les cotes du plan, puis il est ligaturé avec du fil a coudre, puis enduit de cyano. C'est léger et super costaud ! Et pas besoin de sortir l'artillerie lourde pour les soudures !
Vraiment à essayer pour ceux qui ne connaissent pas ce truc. En plus, de loin (entre 1 et 2 Km... ;o) ) ça a l'air d'une suspension à élastique comme à la bonne époque...

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Et un plan sur les roues (non peintes... mais ca va venir hein...) histoire de vous donner des idées de recyclage pour ces roue hideuses...

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Passage et collage des mâts d'entreplans

Si le plan a été respecté, normalement les découpes à faire sur les ailes vous donnent l'angle des mâts vers l'avant et les collages tombent pile-poil en face.
Là encore, rien de bien compliqué, puisqu'il suffit de découper les mâts dans du balsa (5x3 pour moi) ou en Dépron / brochettes bambou pour la version légère) à la bonne longueur (attention, y'en a un devant et un
derriere et il sont legerement differents !).
Bref, c'est tout bête : On pase le mât par l'aile inférieure dans la découpe prévue à cet effet, puis on le colle contre la nervure "d'en face" côté intrados de l'aile supérieure. Puis on colle enfin le mât sur la nervure intrados de l'aile inférieure. Attention à bien vérifier que les ailes soient bien parallèles, ou de bien vérifier le dièdre si vous en mettez pour la version 2 axes ; et surtout, ne pas mettre de vrillage.
Allez, des petites images histoire de voir de quoi je parle :

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Installation moteur

Premier projet abouti :le Bohemia B5
J'ai utilisé un ensemble GWS que j'avais en stock... Je sais, c'est pas l'idéal mais je n'ai plus que ca. Et ca ira très bien pour les premiers vols en extérieur... C'est toujours plus ou moins venté ici, de toute
facon... (NDLR : Frédéric nous écrit d'Irlande !). J'ai fini avec les excuses... ;o)
Le montage avec le support moteur GWS est des plus faciles.
La baguette 10x10 est en balsa dur et collée sur le couple A en dessus, puis à mi-chemin sur une baguette 10x5 en balsa dur histoire de reprendre les efforts. Que du classique.
Attention, ici, mon modèle diffère du plan à cause de la motorisation qui demande de la place. Après avoir suivi le plan, il m'a manqué quelques mm pour avoir une installation qui plaisait à mes petits yeux délicats...
J'ai donc agrandi la facade avant et collé 2 baguettes (voir photos) 4x4 en travers pour avoir plus d'espace pour travailler.
Mais cette motorisation est provisoire, et j'ai gardé le premier couple pour revenir à l'origine... Il me faudra juste refaire un faux moteur...
Sinon, pour la version légère, la motorisation peut-être confiée à un Potensky PO2 ou équivalent ou un petit Brushless ou autre pour la version dite lourde... Bref, à vous de voir ;o)

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Finition

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Et voilà, c'est presque fini... On attaque la finition de votre nouveau jouet... En commencant par le faux moteur...
Encore une fois, pas de soucis... Juste quelques bouts de Déprons en 6 mm empilés et peints (peinture à finir du reste...hum hum..).
Le radiateur viendra après le premier vol et suivant la trainée du modèle sera en face avant ou bien sur le côté du fuselage.

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Ah oui, le faux moteur peut etre enlevé, ce qui avec la cabine avant nous
donnes un accès maximal aux entrailles de l'appareil :

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Le lardage sur les cotés de l'appareil a été fait comme suit : Avant mise en peinture, on fait des points en appuyant un peu avec un stylo bille, espacés plus ou moins régulierement, puis, une fois peint, on relie les
point en diagonale avec le même stylo bille noir. Ca doit donner quelque chose comme ça :



Pas mal hein ? 2 minutes de boulot !

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Les marquages maintenant... Rien de plus simple encore une fois... N'étant pas doué pour la peinture, flemme de faire des caches, Vénillia trop lourd et moche j'ai utilisé une technique vieille de 3000 ans... Le marqueur indélébile !
Et oui, tout simple, sans prise de tête, et l'effet à 2 mètres est garanti pro et sans bavures !
J'ai mis un marquage - BOHEMIA - sur le dessus le l'aile, car sur l'une des photos on peut apercevoir BOHEMIA marqué sous l'aile... Histoire de casser l'uniformité, et suite à une décision éxecutive de ma part, je me suis dit qu'après tout, ça a dû exister aussi sur l'aile supérieure !
Et c'est plus joli comme ça aussi.

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Et hop, Tadaaa ! C'est fini, y'a plus qu'à attendre le premier vol !
Et tout ca en moins de 4 heures ! Mais vraiment, avec celui-là, pas d'excuses de ne pas pouvoir participer au challenge tellement c'est facile ! Et l'ANT1 est encore plus simple !...

Le plan

Premier projet abouti :le Bohemia B5
Et pour parfaire le tout, vous trouverez ci-dessous en pièce jointe le plan de construction du modèle au format dxf. téléchargeable... Merci qui ?
Bohemia_B5_final.dxf Bohemia B5 final.dxf  (1.73 Mo)

Vendredi 30 Juin 2006
Laurent Michelet



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Juin 2006 - 17:03 Projet Age d'Or : le 17 septembre !