Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

Nouvelle radio, nouveaux apprentissages. Ou Comment régler une apparente sous-motorisation par un peu d'exponentiel.


Voici un peu plus d'un an que le Tempest est maintenant terminé.
Il était équipé initialement d'un moteur AXI 2826/12 (181 grs) avec une batterie 4 S 3700 mAh et le contrôleur adéquat. Cette motorisation est prévue pour des modèles acrobatiques de l'ordre de 2500 grs.
Le Tempest, un peu lourd, accusait en ordre de vol 3100 grs environ.
Très vite, il s'est avéré sous motorisé.
Le vol à l'horizontale ne posait évidemment aucun problème, mais dès que je voulais lui faire passer boucles, immelmans et tutti quanti, ... niet...

En milieu de saison dernière, j'ai donc acquis un AXI 4120/14 (320 grs), tout en conservant la même batterie. J'ai dû acquérir un contrôleur 60 A également. Propulsion prévue pour un modèle acrobatique de 2900 grs...

Pour compenser la différence de longeur entre les 2 moteurs, j'ai retiré la cale de 5 mm située à l'avant de la cloison pare-feu et la différence de poids entre les 2 moteurs a été compensée en enlevant du plomb à l'avant (140 grs, vous aurez fait la soustraction vous-même).

Toute l'installation faite, le modèle est essayé. Si la différence de puissance se fait sentir, les boucles ressemblent toujours plus à des salto arrière qu'à autre chose.

Comme je n'ai pas envie d'acquérir une batterie 5 S (gain de poids, donc gain de vitesse, ...) je me contente de ce comportement et je termine la saison avec un Tempest qui volera essentiellement à l'horizontale.

Fin de l'année dernière, la bonne nouvelle tombe: le 2.4 Ghz est autorisé en Belgique. Je revends rapidement ma Robbe F16 (uniquement équipée de dual rate) et l'hiver passé, je fais l'acquisition d'une Spektrum DX6i. Les 6 voies me paraissaient être un minimum et le timer intégré était indispensable. Pour avoir ce timer intégré par exemple en Futaba, il faut acquérir la 7 C dont le budget est plus important (+/- 300 €).

Donc va pour la DX6i qui, en plus, du moins je l'espère, réduira à néant les quelques top radio que j'ai eu la saison dernière. Vous savez le modèle qui se met en vol tranche, sans que vous ne lui ayez rien demandé... Selon la hauteur du modèle on le récupère ou non (et malgré le fait que le pilote soit en sécurité, les 2 pieds sur terre la seule envie est de poser rapidement).

Le beau temps revenu le Tempest est remis en l'air.
Dans la mesure où les réglages des gouvernes ont été modifiés (changement de radio) le premier vol est effectué par un membre du club qui parvient, généralement, à tirer les modèles de mauvaises postures. Exponentiel aux ailerons et hop... tout est bon.

Je reprends les commandes et le problème des boucles reste identique... aucune amplitude. Ben oui il faudra passer aux accus 5 S.

Pour améliorer les atterrissages, je mets aussi un peu d'exponentiel sur la profondeur. Mes arrondis (quand j'y pense...) seront, je l'espère plus soft et l'avion ne fera plus ce petit hoquet disgracieux avant de se poser.
Oui je dois vous décrire ma "technique" d'atterrissage: gaz réduits, j'arrondis au seuil de piste et le modèle remonte d'un mètre, je remets un peu de gaz, je réduits de nouveau et j'arrondis, pour cette fois poser le modèle pour de bon. J'ai toujours intérêt à arrondir la première fois au seuil de piste pour toucher en milieu.
Heureusement le terrain fait environ 120 mètres...
Ce n'est pas la meilleure méthode, mais la sensibilité de la profondeur a cet effet

Donc un peu d'exponentiel (15 %) et de nouveau en l'air pour essayer un atterrissage.
J'essaie de nouveau une boucle. Obstiné le bougre...
Et bien elle passe très bien. Tant qu'à faire une 2 ème... Toujours bon ... Immelman ? Pourquoi pas... Yess... Huit cubain ... non pas maintenant un autre jour, ivresse, ivresse...

Mais alors, ce comportement lourd dans les figures verticales, n'avait rien à voir avec la propulsion ...
Mais c'est bien sûr... lorsque je tirais la profondeur, le manque de progressivité du débattement avait pour résultat de casser la vitesse. Et le bras de levier arrière (le Tempest a un nez court) n'arrangeait pas les choses...
Donc l'exponentiel permet une progressivité que je n'arrivais pas à maîtriser avec une radio normale...

Par contre à l'atterrissage, avec cet exponentiel, il est nécessaire de tirer plus franchement sur la profondeur à l'arrondi, sinon appontage garanti... si, si, je vous jure...

Voilà, j'ai maintenant un Tempest qui passe toutes les figures (pour ce modèle), sans passer aux 5 S.
Heureux... et à bon entendeur...

Jean-Louis MOINY Mardi 14 Avril 2009

Voilà, en attendant le beau temps, le retour de ma radio DX6 et le train du MS 406 (voir autre note), j'ai fabriqué le "short kit" du Yak 9


Yak 9 (1) - En attendant le beau temps
J'avais acquis voici un peu plus d'un an du plan du Yak 9 de Laurent Buissyne encarté dans Looping. Comme pour le Tempest, il s'agit d'un plan simplifié du Yak.
Tout est plat: la direction, la profondeur, les flancs du fuselage et sa partie inférieure.
Le fuselage est conforme au "grandeur".
Pour avoir une semi-maquette un peu correcte, il est nécessaire de redessiner les ailerons (ils sont "full span" sur le plan) et donner un profil à la profondeur et la direction.
Comme il sera équipé pour une propulsion électrique, je dois adapter l'avant du fuselage pour créer un accès aisé à la batterie de propulsion et un capot moteur bois amovible.

Je n'ai pas comparé l'envergure du grandeur avec celle du plan de Laurent Buissyne. Mais je pense que Laurent a un peu tiré sur l'envergure (le grandeur est un manchot) pour rendre le modèle plus facile à piloter...

La propulsion électrique sera identique à celle installée sur le Tempest: moteur AXI 4120/14, accu Flightpower 4S 3700 m Ah et contôleur 60 A.

Vous trouverez ci-dessous quelques photographies de ce "short kit" relativement simple à découper, ainsi que le dessin des profondeur et direction profilées (réalisés avec Tracfoil).

Je ne possède pas l'article de construction du Yak, mais le principe de construction paraît fort semblable à celui du Tempest.
Je ne devrais donc pas être dépaysé...

Jean-Louis MOINY Mardi 14 Avril 2009

De nouveaux liens. Des sites contenant de très belles photographies... pour le plaisir des yeux


Deux nouveaux liens intégrés au blog.

Deux sites maintenus par des photographes pratiquant la photographie "air-to-air".
De très belles photographies venues de Nouvelle-Zélande et des USA.
J'ai également intégré dans cette rubrique le lien avec le site de l'AMPA (Association pour le Maintien du Patrimoine Aéronautique) qui recèle de très belles photographies d'avions conservés en Suisse.

Pour le plaisir des yeux

Jean-Louis MOINY Mercredi 1 Avril 2009