Essais longue durée

Taxi 2400 Graupner

essai dans n° 32, 23 vols au 27/09/07



Taxi 2400 Graupner
Les qualités de vols de cette machine sont toujours aussi merveilleuses et très polyvalentes. L’hélice actuellement utilisée est une master 16x8 qui procure une bonne vitesse sur trajectoire et donc idéale pour la voltige. C’est cette même hélice qui a été utilisée pour les premiers remorquages (voir installation du crochet ci-dessous). A ce jour, le plus gros planeur remorqué par le Taxi a été un alpina 4001. Avec l’hélice citée, le taux de montée de l’attelage est plutôt moyen et inférieure à celui d’un attelage type F3i (gros remorquer et planeur de 3m50). Il faut deux minutes pour atteindre une hauteur de 200 m. J’envisage d’adopter une 18x6 afin d’augmenter la traction et le taux de montée.

Le crochet de remorquage

Le servo de largage est placé dans le fond du fuselage sur une cale en bois dur. Il est posé sur son flanc et fixé à l’aide de servoscotch. La commande est très directe, c’est une corde à piano de 1,5 mm qui remonte pour coulisser dans le crochet. Ce dernier est découpé dans un tube de laiton diamètre ext. 6 mm. Une gaine en plastique est insérée à l’intérieur du crochet afin d’éviter les contacts métal/métal (en bleu sur la photo). Enfin, une lumière a été taillé dans le tube afin d’y glisser la boucle du crochet de remorquage. Les modifications à effectuer sur le Taxi pour installer le crochet sont très simples puisqu’il suffit de percer un trou de 6 mm à travers la platine supportant les écrous de fixation des ailes. On glisse ensuite le crochet, collé à l’époxy puis on rajoute un gros bloc de bois dur entaillé pour laisser passer le crochet. Il reste alors à biseauter les bords de fuite des ailes au niveau de leurs emplantures pour laisser dépasser le crochet lors du montage des ailes. On ne peut pas rêver mieux quand à la position de ce crochet de remorquage.

vue sur le servo de remorquage
vue sur le servo de remorquage

vue sur la commande du crochet
vue sur la commande du crochet

vue sur le crochet
vue sur le crochet

Les éléments qui vieillissent

Les roues ont du mal à encaisser les 7 kg du taxi, elles souffrent énormément surtout en fin d’atterrissage par vent de travers et il faut absolument décraber fortement pour éviter d’abîmer les jantes. Le fin filet de film plastique qui assure la jonction entre le pare-brise et le fuselage se fissure également assez rapidement. Enfin, le stabilisateur est proche du sol, il faut éviter de faire tourner trop violement le taxi lors du taxiage, surtout lorsqu’il a encore de la vitesse. Il prend alors suffisamment de roulis pour que les saumons du stabilisateur touchent le sol avec un gros risque de dégradations pour l’entoilage des volets de profondeur.

l'usure prématurée des roues
l'usure prématurée des roues

le filet qui se fendille au niveau du pare-brise
le filet qui se fendille au niveau du pare-brise

les volets de profondeur qui s'abîment
les volets de profondeur qui s'abîment

Les éléments à surveiller avec attention

Les écrous à griffes qui maintiennent l’aile ont tendance à prendre un peu de jeu par rapport à leur logement. Une fois les vis installées et serrées tout va bien mais ils peuvent à la longue se désolidariser durant le transport. De même, le système de fixation des deux parties du stabilisateur à tendance à s’allonger avec le temps laissant apparaître à la longue un jeu entre l’emplanture du stabilisateur et le flanc du fuselage. C’est un point à surveiller et il ne faut pas hésiter à resserrer le système de fixation (phénomène qui apparaît franchement après une bonne vingtaine de vols).

fixation des écrous à griffes à surveiller
fixation des écrous à griffes à surveiller

fixation du stabilisateur à surveiller
fixation du stabilisateur à surveiller

Une amélioration simple à apporter

Suivant l’installation du moteur et de son pot, il se peut que ce dernier recrache les résidus de combustion directement dans le canal situé devant le train (c’est le cas sur mon modèle). A la longue, l’huile finira par pénétrer dans la structure avec toutes les conséquences sur un vieillissement prématuré. Ceci est d’autant plus important que c’est la fixation du train qui se retrouve aux premières loges. J’ai donc installé un simple déflecteur constitué d’une plaque offset fixée directement sur le train.

Taxi 2400 Graupner

Mercredi 26 Septembre 2007
Laurent Buissyne



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 9 Septembre 2013 - 17:46 Ipanema II

Samedi 14 Novembre 2009 - 22:36 Sickle 46 : photos et crash test…