Salon de Nuremberg

Silverlit

Jusque là, nous n'en avions jamais parlé, et pour cause : Silverlit est en effet une énorme société de Hong-Kong spécialisée dans le jouet, certes innovant, mais le jouet et seulement le jouet.
Mais cette année, grâce à la collaboration de notre ami belge Alexander van de Rostyne, le génial inventeur du Piccolo d'Ikarus, elle met sur le marché deux hélicos microscopiques et révolutionnaires qui devraient déclencher l'enthousiasme des modélistes !

Voici ce que nous disions dans notre "teasing" du salon de Nuremberg il y a quelques jours :
"Le belge Alexander van de Rostyne, certains s'en souviendront, est le père du premier micro-hélico RC commercialisé, le Piccolo d'Ikarus, qui était dérivé de la lignée de ses fameux "Pixels", les hélicos RC les plus légers au monde lors de leur sortie...
Et bien Alexander nous revient au travers de la firme Silverlit qui commercialise tout simplement les plus petits hélicos RC jamais produits au monde en utilisant une technologie brevetée due à ce sorcier de la voilure tournante microbienne.
La gamme X-Rotor possède pour le moment deux modèles, le Picco Z (9 grammes, rotor 13 cm !), et le Gyrotor (40 grammes, rotor 22cm), qui se singularisent par un pilotage ultra facile. En effet, ces machines possèdent une technologie qui les rend véritablement autostables et le Gyrotor possède en plus (vu sa taille c'est à peine croyable) un gyro révolutionnaire !
Alexander affirme que ces modèles sont parfaitement pilotables (et pas seulement autostables en stationnaires) sans aucune expérience en moins de 3 mn.
Leur prix les situera dans le domaine du jouet, mais fait intéressant, la radio (2 voies seulement : altitude et direction de vol) disposera de 3 fréquences en interne, afin "qu'un papa et ses deux gamins" puissent jouer en même temps dans le salon pendant que maman attend son tour... (Dixit Alexander : "j'ai fait l'expérience avec ma femme qui ne veut pas lâcher le truc !"...)... S'il le dit ;o))"

Le salon de Nuremberg était l'occasion de vérifier si tout cela était bien vrai !



Picco Z

Silverlit
Alexander nous présente ici son dernier "bébé" au creux de la main, le plus petit hélico RC commercialisé au monde : le Picco Z de 9 g

Silverlit
Pas de doute, la stabilité est bien présente à l'appel !

Silverlit
Pas d'anneau stabilisateur sur des rotors contrarotatifs comme sur le Blade Runner, simplement deux rotors de diamètres différents légèrements décalés mais reliés entre eux et un rotor d'anticouple, "comme un vrai hélico" se plaît à dire Alexander....

Vu la taille de l'engin, le voir en stationnaire manches lâchés est bluffant... la translation lente est cependant tout à fait possible et pilotable...

Silverlit
En plus, le modèle est réellement "crash proof," on pourra donc s'amuser et épater la gallerie longtemps avec !
L'autonomie est plutôt bonne vu la taille des engins (8 à 9 mn)

Silverlit
De plus, la ligne est vraiment moderne et racée ! Pas évident sur une machine de 10 cm de long!

Gyrotor

Silverlit
Plus gros, et plus stable que le Picco Z, le Gyrotor, grâce à l'usage d'un gyroscope basé sur un principe révolutionnaire (je n'ai toujours pas compris lequel et Alexander est discret sur le sujet, même si tout cela est breveté...). Autre point fort, commercialement parlant : un vrai look d'hélico grandeur...

Silverlit
En statique, les rotors paraîssent monstrueux et dotés d'un pas énorme. Un fois en vol, ils se font beaucoup plus discrets...

Silverlit

Silverlit
Dur à déstabiliser, même en soufflant légèrement dessus... franchement étonnant !

Silverlit
Une belle réussite qui mérite bien un bisou !

Picco Z et Gyrotor

Silverlit
Les deux machines côte à côte avec leurs émetteurs respectifs.

X-Ufo

Silverlit
Ce quadrirotor tout à fait pilotable, très comparable au drone X4 présenté il y a peu dans RC Pilot et sur ce site, est vendu à un prix étonnament bas... Là encore, entre jouet et modèle réduit, on hésite... Mais j'en veux un !

Jouets volants...

Silverlit

Silverlit

Silverlit

Silverlit
La gamme Silverlit possède d'autres engins volants radio-commandés, qui sont de vrais jouets, cette fois, mais dont certains éléments pourront toujours être récupérés par les "vrais" modélistes" pour équiper des réalisations de leur cru, comme les turbines électriques (2 tailles différentes) de ce pseudo Airbus A 380.

Lundi 13 Février 2006
Laurent Michelet



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Février 2006 - 22:38 Intro

Mardi 7 Février 2006 - 23:31 Aero-Naut