Présentations

Ma saga des bimoteurs



Ma saga des bimoteurs
Quand on a construit un bimoteur, on en construit un autre, puis encore un autre.... Je crois que c'est à cause de l'agréable musique des moteurs (bien qu'electriques) qui vous envoute.
Le premier de la série, fut un Bibus, cher à notre ami Cervera; un metre d'envergure rebaptisé "Bold d' Air Compagnie" (BAC) équipé de deux speed 400. Il fit de bons vols mais eu une fin prématurée.
En 2006, sur la même base, est né un appareil de 1,10m d'envergure avec une silhouette de transall; toujours la motorisation avec speed 400.il finit sa vie dans un crash suite au déplacement de la batterie. Depuis ce jour je fixe celle-ci avec des "gripp".
en 2008, le virus récidive.Je me décide alors à faire quelque chose de sérieux: pourquoi pas une semi maquette de transall cette fois.
Après une recherche sur internet,je trouve une documentation et surtout un plan 3 vues. avec des photos ..
Calcul de l'envergure de la maquette, devis de poids ect...cela parait faisable.
Dessin simplifié des différents éléments et mise en chantier du fuselage.
Je vous fais grace des détails de construction, cet avion ne s'adressant pas au débutant modéliste, le fuselage monocoque en est la plus grosse difficulté..Celui-ci est constitué de demi couples et de lattes balsa 20/10; marouflé au modelspan enduit nitro pour solidifier le tout, finition oracover.
Le profil d'aile choisi est le NACA 4415; le devis de poids sétablit au final ainsi:
cellule nue, 980g, équipement 613g soit pratiquement 1600g en état de vol. La surface alaire de 28 dm² fait ressortir la charge du même nom à 57 g/dm² tout à fait raisonnable pour un avion de cette taile.
Reste à trouver une décoration. Encore une fois internet me fourni la bonne solution.
Après avoir éliminé le camouflage car trop long à faire, une photo d'un transall air france-la poste me tombe sous les yeux; C'est tout blanc avec seulment la derive aux couleurs air France; c'est la finition choisie.
J'ai equipé cet avion de 2 moteurs Dualsky de 25 watts, plus que suffisant pour emmener la bête, un accu (surdimensionné) de 2500 mAh, 3 éléments lipo fourni le" carburant.", 2 controleurs montés en Y sur la voie moteur (dont un avec le fil rouge déconnecté) assurent la variation de régime.
Au premier vol, l'avion vire fortement à gauche (couple moteur?) un mixage moteurs/dérive arrangera les choses. Le modele vol parfaitement, très réaliste, même avec un peu de vent. Il faut toutefois se mefier du vent transversal, car le train est peu large.
Alors si le coeur vous en dit, construisez un transall, il en existe peu sur les terrains.
Le plan 3 vues se trouve sur le site:www.aviation-fr.info
les photos jointes montrent la construction et les premiers vols.
dernière minute, les jivaros ont réduit le plan pour voler en salle.




Lundi 19 Octobre 2009
marc.villerot@laposte.net



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Novembre 2014 - 16:33 Teaser Inspire 1 DJI

Vendredi 7 Février 2014 - 11:59 Geobat : les plans de construction