Essais

Extra 300s de Graupner

L'extra 300s est un avion que l'on ne présente plus. La version que je me propose d'essayer pour vous est une semi-maquette ARTF de l'avion de la championne Américaine Patty Wagstaff.



Contenu du kit

Extra 300s de Graupner
Dans ce kit, vous trouverez
- 2 demi-ailes en structure avec les ailerons posés et collés
- 1 fuselage bois
- 1 stabilisateur et une dérive également en structure
- 1 capot moteur en fibre
- 1 paire de capot de roues en fibre
tous les différents accessoires nécessaires pour le montage du kit.
Bien sûr tous les éléments sont entoilés et décorés comme il se doit.
Maintenant que nous avons bien fait connaissance avec les éléments du kit, je vous propose de commencer le montage.

Les ailes

Extra 300s de Graupner
Comme d'habitude, on commence par coller les 2 demi- ailes ensemble. Avant on effectue un montage à blanc, pour vérifier que les ailes se joignent bien au bord d'attaque et au bord de fuite. On repère le centre de la clé d'aile en contreplaqué et l'on peut coller les 2 demi-ailes ensemble à l'Araldite lente. Lors de cet assemblage, on prendra soin de bien respecter le dièdre donné par l'aile posée sur l'extrados, il est normal qu'un espace d'environ 6 mm subsiste au milieu de celle -ci. Une fois l'excédent de colle essuyé avec un chiffon imprégné d'alcool, fixer les deux panneaux avec du ruban adhésif afin d'immobiliser le collage jusqu'au séchage final.
Bien, on se retrouve maintenant avec une aile entière où il ne nous reste plus qu'à installé les 2 servos d'ailerons.

Extra 300s de Graupner
Pour cette installation radio, la notice prévoit de fixer les servos sur les trappes prévue à cet effet par l'intermédiaire de petits blocs de bois collés. Pour ma part, j'ai utilisé des T de fixation en plastique vendus comme accessoire avec les servos.
Les trappes sont ensuite percées aux quatre coins afin de les visser à l'aile, une fois les palonniers des servos réglés au neutre. Les fils des servos sont passés à travers les ailes grâce au fil guide prévu lors de la construction.
Les guignols doivent être fixés sûr les volets d'ailerons de façon à ce que la tringlerie soit bien parallèle au servo, afin de ne pas créer de point dur sur la commande.

Extra 300s de Graupner
La tringlerie prévue dans le kit se compose d'une corde à piano fileté à un bout où se visse une chape en plastique et d'un coude à 90° coté servo. Vous n'imaginez pas ce type de montage envisageable sur ce genre de modèle, c'est pourquoi j'ai monté une chape à boule coté servo et une chape métallique de l'autre coté. Quand les fabricants cesseront-ils de fournir des accessoires en plastique sur de telle machine ? Ils mettent en péril la longévité de l'appareil et la sécurité de tous. Le surcoût engendré par des accessoires en métal ne doit pas être si énorme que ça !
Enfin bref, nous voilà avec une aile complètement finie et on va pouvoir passer à la suite du travail.

Le montage moteur

Extra 300s de Graupner
Sur tous mes kits de RTF, je commence par installer le moteur avant de faire quoique ce soit d'autre sur le fuselage, pour éviter d'abîmer les empennages lors des multiples manipulations dues à ce montage.
La notice préconise un moteur de classe 60 à 90 2 temps, j'ai choisi pour des raisons de puissance l'installation d'un OS 91 FX. Ce moteur est en fait le même que le 61 FX mais avec une chemise réalésé, d'où un poids et un encombrement identique pour une puissance bien supérieure.

Extra 300s de Graupner
Le moteur est monté à l'horizontale sur le bâti fourni dans le kit, mais un problème de taille se pose pour la suite des opérations.
Lorsque l'on connaît la taille du pot de ce moteur, on se rend compte très vite qu'il va y avoir un souci pour l'intégrer dans le capot. La notice conseille d'installer un prolongateur de silencieux afin de faire sortir complètement celui-ci du capot. Une telle solution ne me semblait pas très esthétique. Apres avoir tourné le problème dans tous les sens, j'en ai conclu que la seule solution était l'utilisation d'un pot genre Pitts, fixé en travers sous le moteur.

Extra 300s de Graupner
Je ne vous en dirais pas plus sur la façon de procéder, je vous renvoie directement aux photos de l'article qui seront bien plus explicites qu'une longue explication. Pour information le pot et le raccord moteur proviennent de chez Weymuller sous la référence 003 019 072 011 pour le pot et 003 019 072 701 pour le raccord.
Le coude est un raccord de plomberie et tous les joints sont réalisés au joint bleu afin de garantir une étanchéité totale.
Une fois cette installation réalisée, on découpe le capot pour laisser passer le train, le pointeau et la culasse. Pour cela je scotche du papier calque au fuselage et je viens dessiner toutes les ouvertures, ensuite une fois le moteur démonté il suffit de le reporter sur le capot mis en place.

Le fuselage

Extra 300s de Graupner
Tout d'abord on viendra mettre en place le stabilisateur et la dérive dans leurs fentes respectives, visibles sous l'entoilage que l'on prendra soin de découper correctement. Après la mise en croix habituelle, on viendra coller à l'Araldite lente les empennages, en enlevant le film de recouvrement là où cela est nécessaire. Une feuille supplémentaire à la notice nous conseille d'haubaner avec de la CAP le stabilisateur par l'intermédiaire de 2 vis à oeillet fixées dans le stab, et d'une plaque qui vient s'intercaler entre le fuselage et la roulette de queue. Pour ma part, j'ai bien mis les 2 vis à oeillet dans les trous du stab prévus à cet effet, mais plutôt que de mettre la plaque sous la roulette de queue, j'ai percé de part en part, puis fileté le fuselage sous la roulette de queue. A cet endroit, ce n'est plus du balsa, mais un genre de samba qui supporte très bien les 2 vis à oeillet que j'ai vissées et collées. Ainsi le stab ne risque plus de casser lors de certaines figures que l'on pourra être amenées à faire.

Côté installation radio

Extra 300s de Graupner
On aura le choix entre 1 ou 2 servos de profondeur, j'ai choisi l'option 2 servos, mais on pourra très bien monter cet avion avec 1 seul servo, il faudra alors relier les 2 tiges de commandes de profondeur ensemble. Les servos sont montés sur la platine radio prévue et collé à cet effet. Pour toutes les commandes, j'ai utilisé des servos standard TS 222 de chez T2M. Ils sont reliés aux tiges de commandes par l'intermédiaire de connecteurs de tringlerie Graupner avec la vis 6 pans au dessus, ce qui permet un réglage très facile du neutre. Les guignols sont ensuite vissés sur les gouvernes et leur commande se fait par des chapes à boule en lieu et place des chapes plastique prévue d'origine. Les chapes à boules ont pour autre avantage que de réduire le jeu, de pouvoir se visser sur les tiges de commandes filetées prévue dans le kit, ce qui n'est pas le cas des chapes métallique . Il ne nous reste plus qu'à percer les trous de fixation du train afin de coller les écrous prisonniers. J'ai remplacé les vis de fixation du train en métal par des vis nylon qui serviront de fusible en cas retour au sol un peu rude.

Finition

Extra 300s de Graupner
Pour la finition, rien de bien compliqué, juste le collage de quelques autocollants et la mise en place du raccordement ailes/fuselage. Pour ce faire il suffit de le mettre en place une fois l'avion monté et de le pointer avec quelques gouttes de cyano. Par la suite un joint d'Araldite sera fait afin de l'immobiliser pour de bon.
Sur la photo de la boîte, on voit le capot moteur arborer un joli damier, mais qui n'est malheuresement pas reproduit d'origine sur la déco du kit. On trouve dans la boite une planche d'autocollant de damier pour décorer le capot. Pour tout vous dire, quand on voit la forme du capot et la rigidité des autocollants, on abandonne très vite l'idée d'effectuer cette déco. De plus la peinture du capot est recouverte d'une fine couche de vernie qui ne demande qu'a partir si l'on repositionne les autocollants... donc avis aux amateurs de peinture si vous voulez vraiment reproduire le damier de l'original !

Essais en vol

Extra 300s de Graupner
Vue la faible garde au sol de l'avion, j'utilise une hélice tripales 14x7.
Une fois tous les débattements réglés comme préconisés dans la notice et le centrage vérifié, on peut enfin démarrer le moteur pour voir ce que l'avion donne en vol.
L'Extra est aligné sur la piste, on vérifie une dernière fois les gouvernes, tout est dans le bon sens, le redac chef est paré avec son Nikon prêt à ouvrir le feu, on met les gaz progressivement l'avion se met sur son train principale et décolle avant même d'avoir dépassé les mi-gaz . Après quelques hippodromes histoire de prendre l'engin en main et de faire les photos, on peut enfin voir ce qu'il a dans le ventre.

Extra 300s de Graupner
Les tonneaux passent sans aucun soucis, bien dans l'axe, qu'il soit lents ou rapides.
La boucle n'est qu'une simple formalité, le renversement à droite ou à gauche est un pur bonheur grâce à l'action très efficace de la grande dérive et à la puissance du moteur qui permet de faire des montées à l'infini.
Le torque-roll est possible avec le 91FX , mais sûrement pas avec le 61 qui manquera un peu de puissance.
Les déclenchés demandent une anticipation d'un quart de tour avant l'arrêt.
A force de faire des acrobaties on en oublierait presque que le réservoir est un peu petit pour ce genre de moteur, alors il est temps de poser après un essai de décrochage en altitude de sécurité qui se conclue par un départ en vrille précédé par un battement des ailes significatif.

L'approche se fera de loin afin de bien doser les gaz, et le premier atterrissage sera effectué sans soucis à une vitesse relativement faible pour ce genre de modèle.
Tous les vols qui suivront ne feront que confirmer les très bonnes impressions du vol d'essai

Conclusion

Graupner sort une fois de plus un modèle aux qualités de vol irréprochables et qui permettra à n'importe quel pilote de se faire plaisir à moindre frais sur un avion qui ressemble à quelque chose. Dommage toutefois que le damier du capot ne soit pas peint en usine.

Fiche technique

Fabricant : Graupner
Envergure : 1,60 m
Longueur : 1.14 m
Poids : 3 kg
Surface alaire : 42,4 dm2
Moteur de l'essai : OS 91 FX
Hélice : Graupner 14x7 Tripale
Radio : PCM 10X
Récepteur : C17 Graupner
Servos : 5 x T222 T2M
Batterie : 5 éléments NiMh 1700 mA/h
Prix : 149 €

J'ai aimé :
La qualité du kit
Le prix
La déco du fuselage
Les qualités de vol

Je n'ai pas aimé :
Les chapes plastique
La déco du capot

Mercredi 20 Décembre 2006
Laurent Michelet



Commentaires articles

1.Posté par vincs le 27/01/2007 16:57
bonjour, je possede le meme avion (extra 300s 1,60m ...)
avec un moteur os 91fs 4 temps (15CC)
je tourne avec une helice 12X6 pour commencer mais ca ne tire pas trop
je voudrais y mettre une tripale, mais qu'elle dimension serai le mieux
merci

2.Posté par Pascal le 02/07/2007 12:15
Bonjour,

J'ai acheté ce RTF la semaine derniere chez Weymuller : aucune chappes plastiques dans le kit, que du métal (merci weymuller?), toutes la visserie est fournie. Les aubans de stab sont ils réellement nécessaires car le stab a l'air assez rigide et ces tiges filetées + embouts en laiton tounés sont TRES lourds ....

Bonne journée

Pourla 12x6 sur un .91 effectivement ça fait un peu petit, c'est une hélice que tourne un .40 un peu musclé. Prévoir plus du 13.5x8 ou 14x7 je pense.

3.Posté par alex le 04/08/2007 21:47
slt.oué ba moi g ecrasé le mien cet aprem apré un calage moteur pendan une belle chute libre!!pai a son ameme!!PS:g pu sauvé le moteur é tt lé servo!!!

4.Posté par twin le 01/09/2007 16:56
Attention , le couple moteur est collé avec de la colle a papier , il faut le décollé et le recoller avec de la résine sinon...,le mien s'est décollé d'un coté au premier vol.

5.Posté par jean le 07/09/2007 12:12
Bonjour
Le réservoir est vraiment trop petit ! (250cc)
J'ai aussi changé toutes les chapes pour du metal
j'ai cassé le mien lors du premier vol => rupture du stab !!
sinon, meme avec un 61, le capot ne se monte pas avec une rallonge => pot pitts obligatoire

6.Posté par twin le 19/09/2007 20:28
Pour utiliser le pot standard d'un OS 61 fsr, il faut tourner le support moteur de quelques degrés ds le sens inverse des aiguilles , de manière à sortir sous le fuseau avec la sortie d'échappement .


7.Posté par Xav le 11/12/2007 17:31
Bonjour, j'ai pour projet de m'acheter un extra 300 de chez Graupner.
Je souhaite savoir quelles sont les pièces nécessaires à la finition de l'avion, et quel en serait le budget total.
J'ai retenu qu'il manquait toute la partie électronique et le moteur. Est-ce bien ça?
Merci beaucoup!

8.Posté par Patrick le 12/01/2008 21:38
Bonsoir,
j'ai monté ce modele, de chez seagull, mais c'est le même....le reservoir est vraiment petit, pour ceux qui l'ont modifié, qu avez vous monté?, on ne peut pas mettre plus long...l'aile ne rentre plus...


merci

9.Posté par Boutelet le 13/08/2008 16:55
Bonjour,
Je viens d'acheter un Extra 300 mais de chez Phoenix model pour monter avec un classe 40.(j'avais un Calmato avant) Je voulais savoir si le collage des ailes était indispensable? En revanche est-il suffisant de coller le stab? Peut-on le visser (comme sur le Calmato?)

10.Posté par Gerard le 02/09/2008 21:07
Bonjour
je recherche un plan de l' EXTRA 300 de Graupner en 1.60m. Suite a un arrete moteur en vole j'ai une demi aile a refaire et une dérive Merci et A+

11.Posté par benjamin le 10/09/2008 21:21
salut g le meme avion que toi et j'aimerais savoir ou est le centre de graviter pour moi faire le centrage g pas eu les papier avec :s

12.Posté par benjamin le 10/09/2008 21:22
merci d'avance

13.Posté par ludovic le 30/05/2009 08:51
je voudrai savoir comment ta entoiller t on avion


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Octobre 2010 - 21:30 Krasivo Ecotop : plus d'infos !