Echos du Nord

Echos du Nord N°1

Pas le « Nord-pas-de-Calais » où il fait si bon vivre, mais bien le « Nord » ; celui de l'authentique climat rude et caillant (ndt: « froid »), la contrée des mornes plaines et du ciel si bas qu'un Calmato s'est perdu. La Belgique, quoi... Comment ? Impossible de voler dans ces territoires désolés ? Ah, oui peut-être? (ndt: « non ») Après tout, c'est bien connu : de tous les pilotes de la Gaule, les belges sont les plus braves. Ah, non sûrement ? (ndt: « oui »)...



RC Pilot compte de plus en plus de lecteurs belges et la perspective d'une distribution dans les aubettes à gazettes (ndt: « kiosque à journaux ») devrait combler bien des pratiquants d'outre-Quiévrain. Alors, si ça vous dit de voir une fois ce qui se passe de par ici, c'est de par là qu'il vous faut commencer, hein?...

Promotion de l'aéromodélisme

La fédération Belge AAM met à la disposition de ses clubs un installation performante de simulateurs de vol en vue d'assurer la promotion de l'aéromodélisme lors des portes ouvertes, journées d'initiation, bourses d'échanges et autres événements.
Le simulateur retenu est « Aerofly Pro Deluxe » d'Ikarus. Il permet aux plus doués de programmer leur propre terrain de vol. Le 'hardware' varie en fonction de l'événement et des besoins. La prestation est gratuite, mais soumise à conditions. Une borne informatique et des brochures sont également disponibles. Par ailleurs, des subsides (ndt: 'subvention') matériels et financiers sont octroyés aux clubs pour la formation des jeunes. Pour plus de renseignements, les responsables peuvent contacter le Président, Gérard Proot, via le site www.aamodels.be

Triple-5 ou '555'

Cette nouvelle forme de compétition pour motoplaneur gagne en popularité, avec de nombreux concours un peu partout dans le pays. Petit rappel sur le principe des épreuves, très simple: après un temps moteur de 60 secondes, le pilote doit effectuer un vol plané d'une durée de 300 secondes (5 minutes), suivi d'un atterrissage sur cible. Le concours comporte trois vols, qui se font avec le même modèle et la même batterie (sans recharge). Outre la précision de l'atterrissage, un point est retiré pour chaque seconde après ou avant les 300 secondes de vol plané. Tout pilote peut participer avec de bonnes chances de succès, quel que soit son niveau. Le matériel est particulièrement simple et économique puisque l'Easy Glider de Multiplex peut parfaitement convenir. La firme BMI propose un motoplaneur spécialement adapté, mais n'importe quel modèle comparable a ses chances.
Ce genre de compétition exige un minimum d'organisation et de bénévoles pour un maximum de plaisir et de spectacle. Gageons que le '555' progressera encore dans les années à venir !
Pour plus d'infos, le règlement est disponible ici [insert url] au format pdf.


Incendie chez Papy Kilowatt

Comme Brel, Grevisse et bien d'autre 'français', Papy sévit en fait sur le territoire Belge. Véritable orfèvre de la mousse synthétique, notre Papy national est mondialement connu pour ses spectaculaires petits gros électriques en dépron, roofmat et styropor. Son site internet est un joyau d'inspiration pour les modélistes-créateurs et inconditionnels du CAD. C'est malheureusement une de ses plus belles machines qui vient de partir en fumée suite à une erreur de manipulation des accus avant un vol. L'appareil, un PZL 'Orlik', avait tout de même plus de cent vols, tout comme son lipo 6S, 5000mah d'ailleurs.
Espérons que cet accident ne décourage pas ce modéliste de talent. Pour plus d'infos, rendez-vous sur son site (rubrique 'news'), par ailleurs truffé de photos et d'infos sur ses autres modèles, tous plus étonnants les uns que les autres:
http://papykilowatt.free.fr




Mardi 3 Juin 2008
Laurent Schmitz